Orchid Linux, le plus gros chibre du Linux Game en 15 mn

Salut jeune entrepreneur Linuxien. Tu veux devenir le meilleur de la ligne de commande, faire baver de rage le Archeux, que la E-Girl que tu tentes désespérément de séduire depuis des mois daigne te regarder? Tu veux te lever le matin et regarder ta machine ronronner sur l’OS le plus Chad du monde Linuxien? La question, elle est vite répondue.

Quand on parle de distribution qui font suer même le plus gros nerd de la planète, avant la cryptique LFS, que personne n’utilise en daily parce que pas de gestion des dépendances, bordel, il existe un petit îlot de sauvages qui ont poussé le concept de PC/Radiateur de salon au bout. Point question ici de MAJ qui se passent en 20s, point question ici d’être le plus compatible possible avec un maximum de matos. Les fanatique de la distribution Gentoo font du sur mesure et laissent le temps de cuire. Compilation, optimisation de trucs au nom barbare comme useflags, des heures devant des terminaux qui feraient flipper n’importe quel quidam s’installant à côté de toi dans un avion… ici on est pas là pour vendre des tomates.

Orchid et son créateur, Hyda ou de nombreux pseudos qu’il prend au pif, a un postulat : Faciliter via l’ajout de quelques utilitaires maison l’utilisation d’une Gentoo au quotidien. Ce n’est pas un « facilitateur » dans le sens où l’on va pas non plus prémâcher tout le travail, mais plus un moyen de gagner du temps sur des parties un peu « chiantes » pour un barbu linuxien qui se respecte, dégageant du temps pour des compilations -O3 -march=native de firefox, et crois moi, il en faut du temps.

Mais comment je deviens Chad en si peu de temps? Ça ressemble à une annonce de brouteur nigérian ton truc

Alors, tu sors ta carte bleue, et tu me donnes numéro, nom, date et code au dos dans les commentaires

Attention, avant tout, si tu débutes en Linux et/ou t’as rien compris à ce que j’ai dit plus haut ou tu pannes rien à ce qui est dit sur ce site, ça va être compliqué. En effet, le Saint Graal du Geek Alpha nécessite quand même quelques compétences débloquées en Geekerie telles que

  • Savoir démarrer sur un Live USB (ou CD si t’es un vieux chouffe réfractaire)
  • Taper des commandes en suivant des instructions (pas trop difficile pour un utilisateur Arch ça normalement)
  • Savoir utiliser les flèches et la touche entrée du clavier pour autre chose qu’un jeu en pixel art claqué clone de Mario 2D (respecte toi et va te faire un Sonic, on est Team Sega sur ce site)
  • Ne pas être effrayé par la ligne de commande et le ncurses, interfaces se rapprochant du nec plus ultra fin 80/début 90.

Si tu corresponds aux prérequis ou que t’en a rien à foutre et que tu veux quand même tenter, c’est parti.

Donc on commence par un média Live de Gentoo. Tu le démarres, sélectionne le clavier, et attends d’avoir un prompt.

bla bla bla, ok bla bla bla, ok

Tu vérifies que t’as internet en pingant comme un dominateur :

Et enfin tu tapes les lignes, que dis-je, l’incantation de magie noire qui va te transformer en Linuxien Ultime :

wget https://raw.githubusercontent.com/wamuu-sudo/orchid/main/testing/install.sh

chmod +x install.sh

./install.sh
C’est pas compliqué, si c’est vert, c’est que ça à marché

Installation

1re partie de la transformation, l’utilitaire d’installation. On va pas faire le pas à pas, mais s’attarder sur quelques trucs utiles.

Ici plusieurs finitions sont proposées. On retrouve du DWM pour les barbus pensant que la souris c’est du bloat inutile, des trucs utilisables genre GNOME ou KDE, et divers autres bureaux pour des geeks pensant qu’une Gentoo sur un CPU déjà en galère avec Plasma ça va être une promenade de santé.
Les éditions Gaming proposent quelques outils en plus pour ceux ayant le projet fou de jouer sur Linux (oui ça existe, dont votre serviteur ici présent).

Le menu des DE est bloated – Average Gentoo User, circa 2022

Comme on est pas des gros nerds, on ne va pas choisir DWM, et comme on est un Jean-Kéké gaming RGB, on prendra la version GNOME Gaming pour la suite

Le reste n’est pas compliqué, on sélectionne le BON disque où le système va écraser (car c’est un Chad, il ne cohabite pas, il s’approprie) tout le contenu, et le système de fichiers.

Autre raffinement de Seigneur un peu plus loin, le choix du pilote graphique. Le bazar va détecter le sac a puces connecté à vos écrans, et pré sélectionner le pilote qu’il faut. Normalement rien à toucher mais si nécessaire, on peut sélectionner autre chose

Ca manque de Gasly et Leclerc quand même, c’est qui ces randoms sur la grille de départ là?

Le reste est commun aux installateurs classiques. On remplit comme il faut, et à la fin un récapitulatif fort plaisant et lisible arrive, nous permettant de vérifier les infos avant de lancer le processus.

Passé cette étape, le changement est irrémédiable

Une fois validé, on laisse les choses se faire, et à la fin on redémarre

Le Chad Ultime a une référence à lui dans un installateur de distro de Chad

Et voilà, en 15mn (avec une connexion correcte et un disque qui se traine pas le cul), on obtient une belle Gentoo de la Propreté, sans s’être tapé le ban@life de deux semaines nécessaire à l’installation originelle. A toi la gloire, et le spam de neofetch arborant Gentoo Linux sur tout salon ou forum de geeks et des regards impressionnés pendant que, goguenard, tu regardes de haut les manants et leurs distros pour bébé.

Les petits bonus qui font plaisir

Comme dit plus tôt, il existe dans Orchid quelques outils forts pratiques qui simplifient la vie et notamment évite de devoir se taper les commandes emerge un peu cheloues. Le descriptif pour tout est trouvable ici.

Notons aussi pour les Jean-Gaming le gaming-flatpak de Chevek, outil fort pratique permettant d’installer tout le nécessaire d’outils pour les jeux, d’un coup via des cases à cocher, et adapté pour partout car se basant sur les paquets universels

N’ayez pas peur des « potentiellement non fiable », les linuxiens deviennent un peu chafouins si le code source est pas fourni

Conclusion

Distro de Linuxien Vénere pour le temps d’un café + outils de gaming pour faire le cyber warrior de la comté + 20 point de charisme en plus dans le monde des geeks, ais-je besoin de rajouter quelque chose?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.